Le Brochet

brochet-poisson.jpg

Impossible de confondre le Brochet avec un autre poisson : sa bouche en forme de bec de canard ou de broche lui a valu son nom.

Le brochet trouve dans les étangs, où il aime paresser, un milieu de vie à sa mesure et sur lequel il règne. C'est le roi des eaux calmes et tempérées.

Solitaire, le brochet chasse à l'affût. Posté en bordure des herbiers ou des obstacles, il demeure immobile jusqu'au violent sursaut qui lui permet de saisir une proie.

Le frai est précoce : février dans le Sud, avril dans le Nord et l'Est. Les zones peu profondes, riches en végétaux aquatiques, ont sa préférence. La femelle dépose 20 000 oeufs. Au bout d'une dizaine de jours sortent des larves de 8 à 9 mm de long. Dépouvues de bouche, elles s'accrochent au support à l'aide d'une ventouse. Durant 8 à 10 jours, ces minuscules créatures dépouvues de défense demeurent ainsi suspendues. Au terme de cette période, l'alevin se place en position horizontale, commence à nager et à chasser. Le petit être fragile devient, en quelques jours, un redoutable prédateur.

Lorsqu'il commence à nager, l'alevin happe de petits animaux du plancton, puis il recherche des proies plus grosses (larves de moustiques puis alevins d'autres espèces). La croissance des jeunes est très rapide : ils atteignent 6 à 8 cm au bout de 6 semaines. A partir de cette taille, le Brochet ne s'intéresse quasiment plus qu'aux poissons, poussant sa voracité au point de dévorer ses congénères. En milieu favorable, le Brochet agé d'un an mesure 35 à 40 cm. Le Brochet convertit de 3 à 5 kg de proies diverses en 1 kg de sa chair. Sauf durant les trois premières semaines de sa vie, il est loin de manger son propre poids par jour.

Le Brochet attaque surtout les poissonnets malades, blessés, moins rapides que les autres. Il joue un rôle salutaire pour l'équilibre des poissons.

Après l'avoir accusé de mille maux, on sait aujourd'hui le rôle essentiel du Brochet pour l'équilibre de nos milieux aquatiques d'eaux calmes. Il faut surtout le laisser pondre en paix sur les hauts-fonds : les populations se régulent ensuite, les plus forts consommant les plus faibles. Si la reproduction s'avère délicate, on pourra introduire quelques poissons de 6 semaines ou d'un été.

Découvrez la playlist Au paradis de Ruth avec Patrol

Date de dernière mise à jour : 18/06/2013