La Perche

perche-6.gifLa Perche

La Perche trouve dans les eaux calmes des conditions de vie qui lui conviennent parfaitement. Elle est souvent abondante, parfois trop. Les perches demeurent en bandes durant plusieurs années, seuls les plus gros sujets deviennent solitaires.

Jeunes, les Perches se nourrissent de plancton, puis elles deviennent carnassières, consommant invertébrés, alevins et petits poissons. Les alevins, précoces, sont consommés en grande quantité par les jeunes brochets.

La ponte printanière se déclenche de février à avril, lorsque la température atteint 13 °C. Les oeufs sont alors déposés en cordons disposés autour d'un support (végétaux, branches noyées, etc.) Le frai est abondant (100 000 oeufs par kilogramme). Les alevins naissent 7 à 10 jours plus tard et demeurent longtemps en bancs compacts.

Dans les petits plans d'eau, les Perches sont atteintes de nanisme. La meilleure façon d'éviter cela est d'avoir quelques brochets qui mangent les perchettes en surplus ou de les pêcher.

La pêche

La Perche est curieuse, tout ce qui est en mouvement est susceptible de l'intéresser. Elle mord sur tout ce qui bouge.

La description

  • Corps : élevé dans sa partie antérieure, aminci vers l'arrière. Ecailles rugueuses (cténoïdes) qui s'insèrent profondément dans la peau. Forte épine sur l'opercule.
  • Bouche : mâchoires garnies de petites dents.
  • Nageoires : 2 dorsales nettement séparées, la première épineuse, la seconde portée par des rayons mous.
  • Coloration : dos vert foncé, 5 à 7 bandes verticales noires caractéristiques sur les flancs, ventre gris clair.
  • Nageoires : pelviennes, anale et caudale rouges. Tache noire à la base de la première partie de la dorsale.
  • Taille et poids : 15 à 25 cm pour 200 à 500 g, exceptionnellement 50 cm pour 2 kg.

Découvrez la playlist Au paradis de Ruth avec Patrol

Date de dernière mise à jour : 18/06/2013